Réseaux domestiques : les bases


Cet article offre une brève introduction aux réseaux domestiques, câblés et sans-fil. Il s'adresse aux grands-débutants, mais même les lecteurs expérimentés peuvent en tirer quelque chose.

Réseaux câblés



Un réseau câblé est constitué d'appareils connectés les uns aux autres par câbles. De nos jours, la plupart des réseaux câblés utilisent des câbles Ethernet, dont plusieurs modèles sont disponibles en fonction de l'utilité que l'on en a.

Le modèle de réseau domestique le plus simple que vous pourrez rencontrer consistera probablement en deux ordinateurs connectés l'un à l'autre à l'aide d'un câble Ethernet. Pour rajouter des ordinateurs à ce type de réseau, il est possible d'utiliser un routeur afin de faciliter la communication entre tous les membres du réseau. Un routeur est un appareil conçu pour les réseaux qui transmet les paquets de données entre les ordinateurs du réseau.


Les réseaux les plus grands nécessitent souvent plusieurs routeurs ou commutateurs - des appareils conçus pour les réseaux qui réceptionnent, traitent et transmettent les paquets de données via le réseau d'ordinateur aux appareils de destination. En général, au moins un routeur ou un commutateur est connecté au modem qui fournit l'accès internet à tous les appareils connectés au réseau.

Les réseaux entièrement câblés sont souvent utilisés par soucis de sécurité et de protection des données. Puisque les paquets de données ne circulent que par câble sur ce type de réseau, il est beaucoup plus difficile pour les hackers d'y accèder ou de sniffer des informations sensibles.

Réseaux sans-fil


Les réseaux sans-fil sont une alternative moderne aux réseaux câblés traditionnels, qui épargne les dépenses liées à la mise en place des câbles dans le bâtiment tout en permettant une plus grande flexibilité lorsqu'il s'agit de connecter différents appareils au réseau.


Qu'est-ce qu'un réseau sans-fil ?

Un réseau sans-fil est n'importe quel réseau qui utilise une connexion sans-fil entre chacun de ses noeuds. L'absence de connexion physique entre les noeuds amène plusieurs difficultés. A l'inverse des réseaux câblés, qui utilisent en général des câbles Ethernet blindé, les réseaux sans-fil sont fréquemment sujets aux interférences électromagnétiques.

Ces interférences peuvent être causées par d'autres réseaux sans-fil environnants, mais aussi par des appareils ménagers communs ou d'autres types d'appareils qui génèrent des ondes radio. Les interférences électromagnétiques impactent négativement la force et la qualité du signal, ce qui provoque souvent des pertes de paquets de données et des baisses de débit soudaines.

Les réseaux sans-fil ont une portée limitée, et il n'est pas forcément évident de savoir jusqu'où le réseau sans-fil porte. C'est pour cela que beaucoup d'administrateurs de réseau et d'utilisateurs particuliers utilisent des applications de dépannage et qui permettent de créer des cartes du réseau sans-fil, telles que NetSpot.

En quelques clics seulement, NetSpot peut créer une carte permettant de visualiser en détails jusqu'où porte le réseau sans-fil, mettant en relief les zones où le signal est le plus faible. NetSpot peut aussi détecter et analyser les réseaux sans-fil environnants, afin de vous aider à éliminer les problèmes d'interférences entre signaux. Mieux encore, NetSpot peut être télécharger gratuitement, et son interface utilisateur est tellement simple et bien pensée que tout le monde peut utiliser cette application populaiure de dépannage pour réseaux sans-fil pour améliorer leur réseau.


Les Types de réseaux sans-fil

Il existe plusieurs types de réseaux sans-fil, ainsi que de technologies sans-fil sous-jacentes. Certains types de réseaux sans-fil, tels que le réseau personnel sans-fil (PAN), ont une portée très limitée, alors que d'autres types de réseaux sans-fil, comme le réseau étendu (WAN), s'étendent sur de larges distances géographiques.

Le type de réseau le plus répendu est, de loin, le réseau local (LAN), qui repose sur une série de contrôles d'accès au support (MAC) et de spécifications de couches physiques connues en tant que IEEE 802.11, ou Wi-fi.

Comment fonctionne le Wi-fi ?


Les réseaux Wi-fi communiquent via les bandes de fréquences 2.4, 3.6, 5 et 60 GHz en utilisant le standard IEEE 802.11, créé et entretenu par le Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) LAN/MAN Standards Committee (IEEE 802).

Un réseau Wi-fi typique consiste en un routeur sans-fil et un ou plusieurs clients sans-fil. Le routeur peut fournir un accès internet ou non. Si c'est le cas, il sera connecté par câble à un modem via le port internet, aussi connu sous le nom port WAN (Wide-Area Network).

Quand un client sans-fil envoie des données, telles qu'une requête pour charger certaines pages web, les données sont encodées d'après une fréquence radio supportée par le routeur sans-fil et transmises par les airs. Le routeur sans-fil traite ensuite la requête en décodant le signal de manière à récupérer des données binaires.

Standards Wi-fi


La dernière génération d'appareils sans-fil utilise le standard IEEE 802.11ac, publié en décembre 2013. Par rapport à certains standards pour réseaux sans-fil plus anciens, tels que le 802.11n (parfois nommé Wireless N) ou le 802.11g (qui est toujours le standard utilisé par beaucoup de vieux appareils), le standard 802.11ac offre plus de vitesse, supporte la formation de faisceaux (transmission ou réception directionnelle de signal), et jusqu'à huit flux spatiaux MIMO, qui lui permettent de gérer la transmission simultanée de signaux sans-fil de différentes antennes.

Sécurité Wi-fi


Comme n'importe qui possédant un ordinateur pouvant se connecter en Wi-fi peut capter les paquets de données sans-fil, et essayer d'en extraire des informations sensibles, la sécurité du réseau Wi-fi est un sujet de la plus haute importance.

Les types d'algorithmes de sécurité des réseaux sans-fil les plus communs sont les WEP (Wired Equivalent Privacy) et WPA (Wi-fi Protected Access). Le dernier a été lancé en 1997, et il est maintenant considéré comme non fiable. En fait, il existe des applications toute prêtes qui permettent à n'importe qui possédant un smartphone de décrypter toutes les communications d'un réseau Wi-fi sécurisé avec l'algorithme WEP en quelques clics seulement.

A cause de son manque de sécurité, le protocole WEP a été supplanté par le protocole WPA en 2003. Un an plus tard, le WPA2 a été lancé, présenté comme plus sécurisé car fondé sur un algorithme de sécurité de réseaux sans-fil complexe. Il reste encore le standard en matière de sécurité de réseaux Wi-fi de nos jours.

Aussi importante que soit la sécurité pour les réseaux sans-fil privés, elle est encore plus importante lorsqu'il s'agit de hotspot Wi-fi public, qui sont des emplacements où les gens peuvent accèder à internet en se connectant à un réseau local sans-fil (WLAN) grâce à un routeur Wi-fi connecté à internet qui sert de point d'accès, un appareil qui permet aux clients de se connecter sans câble à un réseau câblé.


Vous avez des questions? Contactez-nous.
nsWinImageWhite

La version Windows est disponible!

NetSpot est un détecteur de réseaux sans fil facile à utiliser pour étudier en profondeur les réseaux Wi-Fi qui vous entourent.
Procurez-vous gratuitement l'App d'analyse de couverture Wi-Fi

Suivant : Tout ce qu'il faut savoir sur le Wi-Fi


Autres Articles

Découvrez maintenant NetSpot
Tourne sous MacBook (macOS 10.10+) ou tout ordinateur équipé (Windows 7/8/10)
avec adaptateur sans fil 802.11a/b/g/n/ac standard